Livres
Réception critique
Traductions
Présences en anthologie

 

 

Interroger l'intensité

1999


 

« Dans l’atelier, la matière se met en mouvement. C’est ce mouvement que j’ai tenté de saisir. »

Dans l’atelier d‘écriture, Louise Warren livre une réflexion passionnée sur le travail de poète et décrit le processus de création à partir de sa pratique. Elle commente les textes, les œuvres et les pensées qui accompagnent sa démarche. Les mots étrangeté, intensité, réceptivité relancent constamment L’essai, jusqu’au dessaisissement qui éclaire toute expérience esthétique.

Dans la seconde partie du livre, la poète s’ouvre aux ateliers d’artistes actuels pratiquant la peinture, le dessin, la photographie, l’installation, la chorégraphie. À chaque rencontre, elle invente une nouvelle forme, fiction, commentaire, étude, poème, afin de rendre lisibles des œuvres qui, toutes, entretiennent des liens étroits avec les siennes. À travers ces voix multiples, l’essai lui-même apparaît comme un atelier de l’intensité.

TEXTE DU QUATRIÈME DE COUVERTURE


Interroger l’intensité, nouvelle édition : éditions Typo, 2009

 

 

Bijou finement sculpté, à garder sur sa table de chevet. Écriture et contenu d’une finesse remarquable. À lire et à relire.

CLAIRE LÉVESQUE
103,3 FM (critique radiophonique)
1999

 

Dans ce très beau livre intimiste, Louise Warren revisite sa propre écriture pour nous en faire saisir l’élaboration. Il ne s’agit ici ni d’une explication ni d’une justification; l’ouvrage, dont on hésite à dire qu’il est un essai tant la poésie du verbe y est présente, se veut plutôt une plongée encore plus profonde à l’intérieur de soi pour tenter de traduire l’ineffable, c’est-à-dire le plaisir de l’écriture dans l’élan de dépossession de soi qu’elle exige de l’auteure pour s’affirmer et devenir texte.

LUCIE JOUBERT
Arcade
2000

 

ARTISTES ET ÉCRIVAINS (sélection)
Dans Interroger l’intensité, Louise Warren consacre quelques lignes, des pages ou des passages importants aux écrivains et artistes suivants.
Écrivains : Lou Andreas-Salomé, Gaston Bachelard, Roland Barthes, Yves Bonnefoy, Gilles Deleuze, Anne Hébert, Henri Michaux, Sylvia Plath, Rainer Maria Rilke.
Artistes : Claire Beaulieu, Violaine Gaudreau, Alberto Giacometti, John Heward, Sylvie Marceau, Monique Mongeau, Sylvia Safdie, Richard-Max Tremblay.
Chorégraphe : Lynda Gaudreau.

MENTION
2001 Interroger l’intensité, mention d’honneur de la Société des écrivains canadiens (section Montréal).



   
    Conception et réalisation: Annie Piché (Conseil de la culture de Lanaudière)
2004 © Louise Warren - Tous droits réservés. Dernière mise à jour : 15 février 2009