Livres
Réception critique
Traductions
Présences en anthologie
 
 
 
 
 
 
 
 

 

   
Bleu de Delft. Archives de solitude - 2001 - Louise Warren
(cliquer pour agrandir)

Bleu de Delft. Archives de solitude

2006



 

   

Je ne fais pas un inventaire de mots, je travaille la lumière pour éclairer ma conscience. Je crois que chaque mot diffuse une clarté qui va de l’étincelle à l’incendie la nuit. À l’intérieur de ce spectre lumineux, il existe une multitude de variations possibles. Une collection de lumières.
(Extrait de « Lumière »)

PREMIÈRE ÉDITION : Bleu de Delft. Archives de solitude, Montréal, Trait d’union, coll. «Spirale», 2001.

RÉÉDITION : Bleu de Delft. Archives de solitude, Montréal, Éditions Typo, 2006.

ENTRETIEN
À lire : un entretien avec Louise Warren à l’occasion de la réédition de Bleu de Delft. Archives de solitude sur le site des éditions Typo.
www.edtypo.com


 

L’essai propose à la fois l’épreuve, la tentative et l’effort, l’exploration et la découverte, juste assez de flânerie pour être disponible, à l’écoute, et curieux. Tant de possibilités puisque, dans chaque trait, se vit un lent processus de transformation, une sorte de voyage initiatique, comme s’il y avait un lieu dans l’écriture où l’on peut errer, les mains dans les poches, ou creuser, raturer, chercher, recommencer, avoir droit d’une certaine manière à plus que son dictionnaire, à son atelier et à soi-même comme forme, épreuve, matière. Enfin, je retrouve le plaisir de l’autodidacte. Je laisse courir, je ne retiens rien, je veux savoir où cette liberté conduit.

LOUISE WARREN
TEXTE DU QUATRIÈME DE COUVERTURE

 

Warren nous livre ses carnets un peu comme le peintre Vermeer ouvrit les portes de son atelier à sa jeune servante : on éprouve, devant cette ouverture, un mélange de curiosité, d'inquiétude et de désir de participer à ce qui semble de l'ordre du sacré. [...]

Bleu de Delft est une belle invitation à tous ceux que l'écriture ou la création en général intéresse, une invitation à renouer avec le silence et à entrer en contact avec l'énergie de l'imaginaire qui permet de mieux supporter le monde.

GENEVIÈVE TOUSSAINT
Québec français
Été 2007

 

Cette entreprise « lexicographique », qui débouche sur une redéfinition des mots et des choses, dit l'essence même de l'acte poétique.

JALEL EL GHARBI
« Le mot qui mène au poème »
La Presse (Tunisie)
2006
http://www.lapresse.tn/index.php?opt=15&categ=15&news=36940

 

Abécédaire de la pensée et du rêve, petit « parti pris des choses » (Francis Ponge) et des œuvres, scènes vues et lues, florilège de fragments, essai d’esthétique, art poétique ou poétique d’artiste, traité de choses vivantes, recueil de « pensées du poème » (Madeleine Gagnon), enfin, et selon le choix même de son auteure, « archives de solitude » : voilà divers dispositifs génériques et thématiques, que l’on pourrait tous superposer tant l’ouvrage échappe à quelque typologie convenue, et qui peuvent servir à désigner ce livre magnifique de Louise Warren.

PAUL CHANEL MALENFANT
Spirale
2001

 

L’ensemble est à la fois simple et riche, dans une tonalité sereine, proche des romans de Jacques Poulin, à qui Warren consacre de très belles pages, méditant sur la présence de Van Gogh et de son frère, notamment dans Volkswagen Blues. Plusieurs autres œuvres sont commentées, comme celle de Saint-Denys Garneau; les motifs de l’écriture de Warren en rappellent d’ailleurs souvent le versant clair.

La poésie colore l’ensemble à la fois comme manière et comme préoccupation. En effet, l’écriture est constamment ouverte et Louise Warren commente souvent sa pratique de l’écriture, évoquant volontiers ce qu’elle appelle son « atelier ».

FRANÇOIS DUMONT
Voix et Images
2001

 

ARTISTES ET ÉCRIVAINS (sélection)
Dans Bleu de Delft. Archives de solitude, Louise Warren consacre quelques lignes, des pages ou des passages importants aux écrivains et artistes suivants.
Écrivains : Michèle Desbordes (La demande), Joël Des Rosiers (Vétiver), Emily Dickinson, Marguerite Duras, Saint-Denys Garneau, Flannery O’Connor, Jacques Poulin, Ernesto Sabato, Léonise Valois.
Artistes : Suzanne Dubuc, Alberto Giacometti, Angela Grauerholz, Alexandre Hollan, Vincent Van Gogh, Bram van Velde, Raymond Warren.
Auteur-compositeur-interprète : Claude Dubois.

ÉTUDE
Paul Chanel Malenfant. « Du bleu à l’âme » (sur Bleu de Delft. Archives de solitude), dans Spirale, nº 181, novembre-décembre 2001.

MENTION
2002 Bleu de Delft. Archives de solitude, finaliste au prix Victor-Barbeau de l’Académie des lettres du Québec.


Bleu de Delft. Archives de solitude Objets du monde. Archives du vivant. Objets du monde. Archives du vivant.

 

La trilogie des Archives

Bleu de Delft. Archives de solitude, essai, Montréal, Éditions Typo, 2006.

Objets du monde. Archives du vivant, essai, Montréal, VLB éditeur, 2005.

La forme et le deuil. Archives du lac, essai, Montréal, l'Hexagone, 2008.

 

(Cliquer sur l'image pour ouvrir la page.)

 

À lire, au sujet des Archives : Élise Thierry, « La trilogie des archives de Louise Warren : archiver le moment », paru en novembre 2012 dans Les archives à l'affiche, en cliquant ici.

 




 





   
   
2004 © Louise Warren - Tous droits réservés. Dernière mise à jour : 4 juillet 2007.